Chargement...

Trouver le meilleur système de vidéosurveillance
Note: 4.52 23 votes

Trouver le meilleur système de vidéosurveillance

La vidéosurveillance fait sans doute partie des solutions privilégiées par les particuliers pour assurer la sécurité de leur maison. En effet, les caméras de surveillance et systèmes associés sont particulièrement performants pour éviter les intrusions et les cambriolages et pour toujours garder un œil sur votre famille et vos biens.  Mais encore fait-il être en mesure de faire un choix parmi les très nombreux matériels de vidéosurveillance qui existent sur le marché en fonction des différents modèles et critères accessibles. Dans cet article, nous allons tenter de vous conseiller à ce sujet en vous guidant sur le choix de votre matériel de vidéosurveillance selon le type d’installation, la distance focale, le type de caméra, sa résolution et son objectif ainsi que les fonctionnalités particulières et services associés.  

Avantages de la vidéosurveillance
 

Opter pour un abonnement de télésurveillance au lieu d’acheter du matériel seul présente de nombreux avantages :



Les différents types d’installation de vidéosurveillance et leurs spécificités techniques :

Rappelons tout d’abord ce qu’est la vidéosurveillance. On appelle « vidéosurveillance » un réseau de caméras placés dans ou à l’extérieur du domicile à sécuriser et qui sont reliées le plus souvent à un enregistreur dans le domicile ou à un moniteur externe ou en ligne permettant de visualiser les images filmées à distance et ainsi surveiller les points d’entrée ou de sortie ainsi que les biens de valeur. La consultation de ces images à distance passe généralement par une passerelle internet reliée à votre box personnelle ou à une clé 4G permettant de vous connecter en direct ou en différé aux vidéos en direct ou enregistrées par la ou les caméras de sécurité. On distingue cependant différents types d’installations de vidéosurveillance comme les installations factices, les installations à vision mobile ou locale avec, pour chaque type d’installation des avantages mais bien entendu aussi des inconvénients. Vous devez donc évaluer de quel type d’installation vous avez besoin en fonction de vos envies et de votre logement. Voici quelques explications à propos de ces installations :

  • Les installations de vidéosurveillance factices tout d’abord sont avant tout prévues pour dissuader les personnes souhaitant s’introduire chez-vous. Il est bien entendu cependant possible de coupler ces fausses caméras avec un véritable système de surveillance.
  • Les installations de vidéosurveillance à vision locale sont conçues avec des caméras renvoyant les images prises sur un écran situé dans votre domicile et éventuellement enregistrant ces images sur un dispositif de stockage également situé chez-vous.
  • Les installations de vidéosurveillance à vision mobile fonctionnent avec des caméras IP c’est-à-dire des caméras reliées au réseau internet et qui permettent de visualiser en temps réel et à distance les images filmées par le biais d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone. Ces installations nécessitent un réseau Wifi ou une clé 4G reliée à votre ou vos caméras.
  • Les installations mixtes à vision mobile et locale sont enfin des installations qui allient un système de visionnage et de stockage des images chez-vous et le visionnage et stockage des images externes ou à distance.

En plus de comparer les différents types d’installations de vidéosurveillance du marché, vous devez bien entendu tenir compte du type de caméra proposé par chaque système. D’une manière générale et avant de choisir un système de vidéosurveillance, nous vous recommandons d’estimer avec le plus de précision possible vos besoins en évaluant notamment le nombre de caméras dont vous avez besoin selon les zones à surveiller, la nécessité de placer des caméras à l’intérieur ou à l’extérieur de votre domicile voire les deux ou encore la nécessité d’effectuer des raccordements de vos caméras au réseau électrique ou internet si vous optez pour un système filaire.

 

Les éléments techniques à comparer dans les offres de vidéosurveillance :

Lorsque vous consulterez les fiches techniques des systèmes de vidéosurveillance du marché, vous pourrez comparer différents éléments dont voici un petit lexique qui vous aidera à les comprendre :

  • L’angle de vision correspond au champ de ce que vous allez pouvoir filmer avec la caméra.
  • L’objectif concerne l’angle de vision de la caméra. D’une manière générale, un grand objectif verra plus loin et un petit objectif verra plus large mais moins loin. La taille indiquée est ici souvent comprise entre 2.5 et 100 mm.
  • La focale correspond quant à elle à la distance entre la caméra et le plan de formation de l’image. Plus cette distance est importante et plus le champ de vision est réduit. On trouve ici les termes de 25mm, grand angle, 50mm et standard.
  • La lentille est ce qui sert à définir la trajectoire de plan. Elle est convergente ou divergente en ce qui concerne la lumière.
  • L’ouverture que l’on appelle aussi diaphragme permet d’ajuster le flux de lumière de l’objectif.
  • Le capteur d’image est ce qui permet à la caméra de capter un signal lumineux. On privilégiera ici les capteurs CCD aux capteurs CMOS.
  • Le chipset correspond à la gestion des flux de données et permet notamment de transformer le signal lumineux en image distincte et précise.
  • La compression compresse les données afin de les réduire dans le cadre du stockage avec les formats MJPEG, PEG4, H124 ou plusieurs formats possibles pour certains modèles de caméra.
  • L’encodage correspond à la transformation de la vidéo au format informatique.
  • Le balayage correspond à la netteté de l’image.
  • La luminosité ou Lux correspond à la quantité de lumière minimale nécessaire à la prise de vue de la caméra. Cette donnée va de 0 à 50 000 avec 0 pour le noir total et 50 000 pour la luminosité maximale.
  • La balance des blancs est le système qui corrige la coloration de l’image.
  • Le degré de protection concerne l’étanchéité de l’appareil.
  • Enfin, l’UPnP correspond à la retransmission en temps réel vers un écran ou un support multimédia.

 

Choisir son matériel de vidéosurveillance selon la focale :

Selon l’endroit auquel votre caméra va être placé, le choix de la focale est bien entendu très important car il va déterminer la zone à couvrir.

Pour y voir plus claire, sachez qu’une focale de 2.1 mm filme sur 6 mètres de distance et sur 14 mètres de largeur et que plus la focale est importante et plus la distance de prise de vue sera longue alors que la largeur de la prise de vue va rétrécir.

Il est cependant possible de trouver des caméras à focale variable qui seront idéales si vous ne savez pas encore où vous allez placer votre caméra et sur quelle distance vous allez avoir besoin de filmer.

 

Choisir son matériel en fonction de l’indice de protection de la caméra :

Une autre donnée à prendre en considération concernant les caméras de vidéosurveillance concerne le niveau de protection de la caméra et de tout appareil électrique ou électronique d’une manière plus générale et notamment si vous souhaitez placer votre matériel à l’extérieur. Ce niveau de protection est représenté par deux chiffres que vous pouvez interpréter de cette manière :

Le 1er chiffre va de 0 pour aucune protection à 6 pour une protection maximale contre les corps solides et la poussière en allant des corps solides les plus gros aux plus fins.

Le second chiffre correspond quant à lui à la protection contre l’eau avec 0 pour une protection nulle, 1 pour une simple protection contre la condensation et jusqu’à 8 pour une protection contre une immersion permanente.

Grâce à ces deux chiffres, vous saurez donc si votre caméra sera suffisamment résistante pour l’usage que vous souhaitez en faire.

 

Choisir une caméra filaire ou une caméra sans fil :

Vous aurez ensuite le choix entre deux types de caméras à savoir les caméras filaires qui envoient les images par un réseau de câble et les caméras sans fil qui passent quant à elles par un réseau Wifi par exemple.

Les systèmes filaires sont généralement plus fiables que les systèmes sans fil mais nécessitent en contrepartie des travaux d’installation plus importants. Les systèmes sans fil ont quant à eux une portée limitée au-delà de laquelle le signal s’affaiblit sauf si les données passent par le réseau internet du domicile. La portée du signal hors wifi est indiquée sur le matériel et correspond à la distance maximale sans obstacle entre l’émetteur et le récepteur.

 

Choisir une caméra analogique ou une caméra IP :

Toujours parmi les différents types de caméras auxquels vous aurez accès sur le marché de la vidéosurveillance, vous aurez le choix entre les caméras analogiques et les caméras IP.

Les caméras analogiques sont les modèles les plus anciens et sont de moins en moins fréquentes. Elles fonctionnent en envoyant les images telles qu’elles les reçoivent à l’enregistreur.

Les caméras IP quant à elles filment les images au format numérique compressé et les envoient via le réseau internet que ce soit par le biais d’une connexion par câble Ethernet ou par une connexion en wifi. L’avantage de ce système est que vous pouvez consulter ces images à distance depuis une interface personnelle et simplement grâce à un appareil connecté également à Internet.

Parmi les caméras IP les plus perfectionnées du marché, certaines sont motorisées et pilotables à distance. Elle peuvent ainsi être pilotées depuis votre interface en ligne et intègrent même parfois un micro et un haut-parleur. D’autres de ces caméras disposent d’un dispositif de stockage des images en local avec une carte SD et peuvent ainsi réaliser les enregistrements de manière autonome et sans intervention de votre part.

Si vous choisissez un système de vidéosurveillance analogique, vous veillerez à ce que la centrale d’enregistrement que vous choisirez comporte un nombre de ports suffisants pour y raccorder toutes les caméras installées chez-vous. Pour les caméras IP, cette limite n’existe pas et vous pouvez connecter théoriquement un nombre infini de caméras bien que parfois, cela nécessite un abonnement spécifique.

 

Choisir son matériel de vidéosurveillance en fonction de la résolution et de l’objectif :

Le niveau de résolution de la caméra de vidéosurveillance et son objectif sont aussi des éléments à comparer pour bien choisir.

La résolution va notamment définir la finesse de l’image. Une caméra avec une résolution haute donnera donc des images de meilleure qualité avec davantage de détails.

En ce qui concerne la résolution des caméras analogiques, elle varie de 420 lignes à 1 000 lignes pour les caméras HD.

Les caméras numériques proposent les résolutions VGA de 640 x 480 px, SVGA de 800 x 600 px, HD 720 P de 1280 x720 px, HD 1080P de 1600 x 1200 px, HD 3 mégapixels de 2048 x 1536 px et HD 5 mégapixels de 2560 x 2048 px. Bien entendu, les meilleures résolutions du marché en numériques sont les HD 5 mégapixels qui offriront des images moins pixélisées.

Nous vous conseillons dans tous les cas d’opter pour une résolution HD ou Haute Définition plutôt que pour une résolution SD pour être sûr d’obtenir des images utilisables.

Quant à l’objectif de la caméra, il est défini par la focale qui va de 2.5 mm à 100 mm. Plus l’objectif est grand et plus le champ de vision sera étroit mais plus vous pourrez voir loin et inversement pour les petits objectifs qui cibleront ce qu’on appelle un grand angle et vous permettront d’obtenir une image plus large mais moins profonde. Enfin, les focales fixes sont généralement les objectifs les moins chers mais ne permettront pas de zoomer sur certains éléments à l’inverse des focales variables.

 

Choisir son matériel de vidéosurveillance selon le mode d’alimentation :

Un autre critère à prendre en considération pour choisir votre matériel de vidéosurveillance concerne le mode d’alimentation de vos caméras. En effet, pour fonctionner, ces caméras doivent être alimentées électriquement et la puissance nécessaire varie de 12V à 220V. Vous devez donc vous assurer de pouvoir brancher ces caméras à votre réseau électrique selon la puissance nécessaire.

On notera ici que certains modèles de caméras IP fonctionnent en PoE ou Power of Ethernet et peuvent donc être alimentées en électricité par le même câble qui permet la transmission des données, c’est-à-dire le câble Ethernet mais vous devrez pour cela posséder un routeur également compatible PoE.

 

Les caméras avec ou sans vision nocturne :

Toujours parmi les éléments importants à comparer quand vous choisissez un matériel de vidéosurveillance, on trouve les fonction nyctalopes ou fonction de vision nocturne.

En effet, certains modèles de caméra de surveillance intègrent une fonction de vision nocturne en ce sens qu’elles sont capables de voir et de filmer dans l’obscurité. Généralement, cette fonction se met en route automatiquement lorsque la luminosité baisse et devient trop faible pour un mode de prise de vue classique. Les images filmées de nuit sont alors en noir et blanc.

Dans la majeure partie des cas, la technologie utilisée est la technologie infrarouge qui utilise des LED situées tout autour de l’objectif et qui servent à illuminer la scène. Il est cependant conseillé de comparer la distance jusqu’à laquelle ces LED vont être efficaces et qui peut varier d’un modèle à un autre.

 

Choisir une caméra seule ou un kit de vidéosurveillance complet :

Le tout dernier choix que vous devrez faire sera celui d’acheter une caméra de surveillance seule ou un kit complet de vidéosurveillance.

Il existe en effet sur le marché des solutions tout en un vous fournissant notamment une ou plusieurs caméras, un système d’enregistrement et de stockage et même le système de fixation des éléments vous permettant de les installer vous-même et à moindre frais.

A notre sens, ces kits sont idéaux si vous souhaitez mettre en place un système de sécurité simple pour protéger votre habitation. Ils sont adaptés à la grande majorité des situations et des besoins des particuliers et sont bien plus simples à mettre en œuvre que certains éléments indépendants qui vont nécessiter quant à eux une installation par un professionnel ou une entreprise spécialisée.

Ces kits peuvent également être proposés avec des fonctionnalités et des services additionnels comme un service de télésurveillance ou une application mobile permettant de gérer la ou les caméras ou d’interagir avec elles. Les prix sont ici variables selon ces critères et selon le nombre de caméras proposé.

 

Quelques conseils pour choisir le meilleur matériel de vidéosurveillance :

Pour clôturer cet article, voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre matériel de vidéosurveillance et ne pas commettre d’erreur.

Tout d’abord, évitez de vous précipiter sur une offre bon marché qui vous décevra sans aucun doute une fois installée et qui ne sera pas à la hauteur de vos attentes. Pour une caméra de bonne qualité, vous devrez en effet compter au minimum 150 à 200€.

D’un autre côté, il est inutile également d’acheter du matériel dont vous n’aurez pas l’utilité ou un système trop perfectionné que vous ne maîtriserez pas ou ne serez pas capable d’installer seul sans l’aide d’un installateur professionnel qui vous coûtera plus cher.


Le meilleur matériel de vidéosurveillance au meilleur prix :

Pour vous aider à choisir un système de vidéosurveillance de qualité sans voir ruiner, nous avons sélectionné pour vous une offre permettant d’offrir un niveau de sécurité optimal et à un prix accessible avec un simple abonnement.